ƒ L'amour se bonifie avec l'age | Carnet de vie

L'amour se bonifie avec l'age

(Article de Libération.fr)
La belle histoire vraie d'un amour qui a bravé les ans rencontre un beau succès.
« TU VAS avoir quatre-vingt-deux ans. Tu as rapetissé de six centimètres, tu ne pèses que quarante-cinq kilos et tu es toujours belle, gracieuse et désirable », écrit André Gorz, en préambule de Lettre à D. (Éditions Galilée), la déclaration d'amour qu'il a rédigée à l'attention de sa femme, alors que la perspective d'être séparés par la mort ravive les feux de sa passion première.
LE LIVRE. Il retrace, à la première personne, cinquante-huit années de vie commune, avec le souci de rendre justice à celle dont l'amour parvint à lui inculquer l'envie d'exister qui lui faisait défaut, cette compagne de tous les jours qui fut aussi l'inlassable soutien et l'interlocutrice privilégiée de son travail d'écrivain. Pour cela, il revient sur les lignes humiliantes qu'il lui avait consacrées en 1958, dans son premier ouvrage préfacé par Sartre, Le Traître. L'intellectuel, occupé de politique plus que de morale privée, reconnaît a posteriori la valeur de l'amour.
L'auteur. De son vrai nom, Gérard Horst, il est né à Vienne en 1923 d'un père juif et d'une mère catholique. André Gorz est son nom de plume duquel il signa ses essais philosophiques. Il fut aussi directeur politique des Temps modernes. Sous le nom de Michel Bosquet, il fut journaliste à L'Express puis l'un des fondateurs du Nouvel Observateur.
LE SUCCÈS. Lettre à D. qui, selon les libraires, fera un « joli petit cadeau de Noël », devrait battre tous les records de vente d'André Gorz, du moins en France. Plus de 21 000 exemplaires ont d'ores et déjà été vendus. Michel Delorme, directeur des éditions Galilée, se dit « heureux » de ce succès, mais pas « surpris » : « On connaît notre métier. En le lisant, on a tout de suite vu que cela pouvait toucher un public plus étendu que ses 3 000 lecteurs fidèles. » Initialement, il en avait tiré 7 000 exemplaires et mis en place 1 500. D'après Isabelle Dumoulin, libraire au Furet du Nord, les lecteurs aiment dans ce livre « une belle histoire d'amour vraie ». Aliénor Mauvignier, libraire aux Ombres blanches à Toulouse, a été touchée par l'histoire de ce « compagnonnage amoureux, mais aussi intellectuel » où la part que l'épouse a prise au travail de son mari est reconnue. On admire la figure de cette femme indépendante, intelligente, néanmoins toute donnée à son mari. Il paraît que les hommes sont nombreux à venir acheter Lettre à D. : gageons que c'est pour l'offrir à leur épouse et leur exprimer ainsi la reconnaissance qu'ils ne sont pas forcément capables de manifester...


S'il n'y a pas une histoire d'âmes soeurs là dessous, je veux bien me faire nonne...
Mon amour depuis 10 ans que l'on se connaît ne m'a écrit AUCUNE lettre d'amour, (je le crois pas !!! :-/ ) alors que c'est un auteur fabuleux, mais son regard tendre sur moi chaque jour que l'on vit l'un près de l'autre (quand il ne laisse pas son angoisse de ne pas être aimé refaire surface, angoisse qui se transforme vite en tempête), son reproche fréquent mais sans raison fondée "moi je t'aime, plus que tu ne m'aimes - de nous deux, c'est moi qui aime le plus l'autre" l'harmonie familliale que l'on partage ensemble, les coeurs liés et les mains soudées valent bien toutes les lettres d'amour de la Terre.
J'attends également de découvrir celles qu'a écrites Marguerite Yourcenar pour l'amour de sa vie avec qui elle a vécu jusqu'à la mort de celle-ci, mais ces lettres ne seront publiées que dans 30 ans !!! (allez savoir pourquoi elle a décidé de faire attendre tout le monde tout ce temps ???) Je pense vivre quand même assez longtemps pour pouvoir les lire

No Response to "L'amour se bonifie avec l'age"

_______________

S'engager

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Suivre le blog par e-mail

Certains des documents reproduits sur ce site ne bénéficient pas d'autorisation explicite et/ou écrite. Si vous êtes ayant-droit et que vous refusiez la publication de documents sur le site, écrivez un courriel à corsaire66@gmail.com

Ce blog ne contient aucune publicité et n'accepte aucune annonce commerciale. Si vous remarquez un lien brisé ou une erreur, vous pouvez le signaler en envoyant un courriel à Blogger. L'auteur ne peut en garantir l’exhaustivité ou l’absence de modification par un tiers (intrusion, virus).

© 2006-2017 Carnet de vie. Tous droits réservés.